auto construction

Le bois empilé ou fuste.

Le bois massif empilé est une des techniques de construction bois les plus anciennes. On en trouve beaucoup en région montagneuse que se soit aux Etats Unis ou dans les Alpes avec les chalets de montagne.

Le procésus est simple. On empile des pièces de bois, madriers plat, demi-rond ou encore plus rustique, le bois rond. Aujourd’hui les techniques permettent une bonne étanchéité à l’air ou à l’eau, c’est plus un choix de style que refusent certaines communes sur le principe de l’ésthétique urbaine.

Une réserve cependant, le bois seul est à lui seul difficillement capable d’assurer une bonne isolation thermique (conductivité 0,15 à 0,2) et une inertie suffisante. Voir https://www.youtube.com/watch?v=A_Xc2qeaNig

fuste2

Cette technique de construction bois représente environ 2% des maisons bois en Françe.

La maison à ossature bois

La M.O.B est l’évolution moderne de la technique du colombage. Un cadre est formé avec des montants et des traverses de plus faible section qui forment une structure qui est contreventée par des panneaux d’OSB assurant la rigidité de l’ensemble. En premier lieux ces murs son fabriqués en atelier et ensuite assemblés sur le chantier et fixés à la dalle. Ensuite on pose  un isolant entre les montants et un revêtement interieur généralement en platre et extérieur en bois, brique ou enduit.

Cette technique est de loin la plus répendue avec 84% du marché.

La maison en poteau poutre

On utilise des bois de plus forte section qui forment un squelette et permettent tous les ajustements sur le chantier. Le procédé COGEBOIS permet de solidariser cette structure à la dalle et d’assurer ainsi une grande rigidité de l’ensemble. Ce procédé permet aussi de varier les différentes couches d’isolant pour maitriser inertie et isolation pour un meilleur confort. Les maisons contemporaines, la plupart du temps avec de grandes ouvertures, sont construite selon ce procédé.auto construction

Cette technique du poteau poutre represente 10% des maisons bois en France.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *