Un peu d’histoire.

Vous vous souvenez de l’épaisseur des murs dans la maison neuve des années 60/70 de votre Grand mère ? Pas géniale (l’épaisseur, pas la Grand-mère) pour l’isolation. Au premier choc pétrolier, à l’époque ou nous n’avions pas de pétrole mais des idées, le gouvernement à mis en place des Réglementations thermiques. Les fameuses RT. Il faut quand même savoir que le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5% de l’énergie finale et 23% des émissions de gaz à effet de serre)
Aujourd’hui nous en somme à la RT 2012 développée par le CSTB dans un document de 1377 pages qui calcule les formules physiques pour décrire le comportement thermique d’un bâtiment selon d’innombrables paramètres d’orientation de géographie et autre. C’est avant tout une réglementation d’objectif.

Trois exigences de résultats dans cette RT :

Besoin bioclimatique le fameux Bbio.
Consommation d’énergie primaire le CEP
Confort d’été le Tic

Des exigences de moyen :

Soigner l’étanchéité à l’air
Recourir aux énergies renouvelables
Surfaces vitrées (1/6 de la surface habitable)
Affichage des consommations d’énergies
Traitement des ponts thermiques
Performance des isolants
Protection solaire pour l’été
Ouverture des baies
Système de régulation
Dispositif d’arrêtes sur les pompes d’installation de chauffage

Une conception bioclimatique

Il est essentiel d’optimiser les surfaces vitrées surtout au Sud pour profiter des apports solaires en hivers. Ils sont gratuits et mettent de bonne humeur. De la même façon on va diminuer les ouvertures coté Nord pour minimiser les déperditions thermiques, en gardant à l’idée de pouvoir ventiler naturellement sa maison l’été quand les températures extérieures sont plus fraiches.

3 étapes

Il faut faire un dossier après d’un bureau d’étude pour établir une attestation de prise en compte de la réglementation RT2012 qui sera  jointe au dossier de permis de construire et qui validera, sur plan, l’enveloppe du projet.

Avant le début des travaux vous aurez un rapport d’étude complet à transmettre aux entreprises. Il récapitule l’ensemble des données techniques saisies dans l’étude pour que votre projet respecte l’ensemble des exigences de la RT 2012.

A la fin des travaux, avec  le test d’étanchéité à l’air, vous sera délivré un récapitulatif standard de l’étude Thermique (RSET), qui après contrôle vous permettra d’obtenir l’attestation RT2012 de fin de travaux.

Dans tous les cas, nous nous occupons de l’étude thermique, nous vous soumettons les options et nous bâtissons ensemble.